bebe panthere noire

Jaguar

Panthera onca

Ordre : Carnivora

Famille : Felidae

Genre : Panthera

Poids

70 à 130 kg

Taille

150 cm à 180 cm sans la queue

Régime

Carnivore

Milieu

Forêt tropicale humide

Gestation

3 mois

Longévité

15 ans

nt quasi menace

Un félin qui aime l'eau

Contrairement à bon nombre de félins, le jaguar est un prédateur qui affectionne l’eau. Il est parfois caractérisé comme un prédateur semi-aquatique. En effet il se procure de nombreuses proies directement dans l’eau comme les caïmans ou encore tortues.

Qu'est-ce qu'un jaguar ?

Le jaguar est le plus gros félin d’Amérique, il est présent en Amérique du Sud et centrale. Il apprécie des habitats proches de l’eau assez dense comme des forêts tropicales ainsi que des savanes arborées.

La distribution du jaguar s’étend dans les forêts tropicales humides d’Amérique Centrale et du Sud. Par conséquent, on peut les trouver dans des pays comme le Pérou, Bolivie, Brésil, Colombie, Venezuela ou encore Mexique…

Exclusivement carnivore le jaguar possède de nombreuses proies. Son régime alimentaire se compose de plus de 85 proies différentes. Cela lui est permis grâce à ses mâchoires puissantes, les plus puissantes de tous les félins. Pour venir à bout de ses proies le jaguar va transpercer le crâne de ses proies directement avec ses dents et ainsi les tuer sur le coup. Il peut ainsi briser la carapace d’une tortue. C’est également un professionnel de l’embuscade. Le jaguar lui ne va prendre en chasse sa proie mais attendre le moment opportun pour lui bondir dessus. 

Animaux solitaires les jaguars ne se regroupe que pour la reproduction. La femelle mettra ensuite au monde un à quatre petits. Les petits sont complétement indépendants à partir de deux ans. Maturité sexuelle à deux ans et demi pour les mâles et 3-4 ans pour les femelles.

Chez cette espèce, la taille des individus va varier selon les régions où il vit et de la disponibilité en proies. Les plus gros jaguars sont donc observables dans le Pantanal où les plus gros mâles peuvent atteindre 100 kg. Les plus petits visibles en Honduras ne dépassent pas les 60 kg.

Concernant la taille, le jaguar mesure entre 1,50 m et 1,80 m sans la queue.

Exclusivement carnivore, le jaguar est opportuniste et se nourrit de ce qu’il trouve. Le jaguar possède de nombreuses proies, en effet son régime alimentaire se compose de plus de 85 proies différentes. Cela lui est possible grâce à ses mâchoires considérées comme les plus puissantes de tous les félins. Pour venir à bout de ses proies, le jaguar va transpercer le crâne de ses proies directement avec ses dents et ainsi les tuer sur le coup. Il est d’ailleurs capable de briser la carapace d’une tortue. C’est également un professionnel de l’embuscade. Le jaguar ne va pas prendre en chasse sa proie mais attendre le moment opportun pour lui bondir dessus. Contrairement à bon nombre de félins, le jaguar est un prédateur qui affectionne l’eau. Il attrape de nombreuses proies directement dans l’eau comme les caïmans ou encore les tortues. Très bon nageur, il est capable de traverser une rivière de plusieurs kilomètres à la nage.

Chez les jaguars il existe des individus dont le pelage est entièrement noir. Cette couleur est le résultat d’une mutation génétique appelée mélanisme qui touche 6% de leur population. Elle engendre une production anormalement élevée de mélanine. Malgré cette couleur noire, les rosettes de son pelage reste légèrement visible. C’est d’ailleurs grâce à ses rosettes que l’on peut différencier le jaguar de la panthère avec qui il est souvent confondu. La panthère possède des rosettes vides alors que celles des jaguars sont irrégulières et remplies de plusieurs points noirs.

Comme bon nombre d’espèces, c’est la destruction de l’habitat du jaguar qui est sa principale menace. La forêt amazonienne étant de plus en plus exploitée, le territoire du jaguar rétrécit et s’appauvrit. Ainsi ayant de plus en plus de mal à trouver des proies, il s’attaque au bétail des éleveurs, amplifiant le conflit avec l’homme. En cause, la création de culture pour le soja et le palmier à huile. Le jaguar aurait ainsi perdu 49% de son aire de répartition originelle. Le braconnage subsiste aussi pour la peau, les dents et les os du jaguar mais aussi pour des trophées. Pour préserver cette espèce et mieux l’étudier de nombreuses actions sont donc entreprises. Des campagnes de sensibilisation et programmes d’éducation sont lancés dans les écoles pour attirer l’attention des locaux sur la situation du jaguar. De plus, des corridors verts sont mis en place entre les zones protégées pour permettre aux jaguars de se déplacer d’une région à l’autre.

Découvrez d’autres espèces animales d’Amérique : tapir terrestre, tamarin empereur, tamarin pinché, otarie de Patagonie, otarie de Californie, loup à crinière, fourmilier géant, aigle royal, ara hyacinthe, raton laveur, coati roux, puma, glouton.

Localisation

Amérique Centrale et Amérique du Sud.