Tigre blanc

Panthera tigris

Ordre : Carnivores

Famille : Felidae

Genre : Panthera

Poids

100 à 300 kg

Taille

220 à 380 cm

Régime

Carnivores (cervidés, sangliers)

Milieu

Forêts asiatiques

Gestation

95 à 110 jours

Longévité

10 -12 ans dans la nature. Jusqu'à 20 ans en captivité.

Tigre des neiges ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les tigres blancs ne sont pas des tigres des neiges. D’ailleurs, la plupart des tigres blancs sont issus du tigre du bengal, sous espèce que l’on retrouve en Inde. Un tigreau blanc peut naître de deux parents de couleur rousse. Ceci est très rare puisqu’il y a seulement une naissance de bébé tigre blanc sur 100 000. Mais cela est possible. C’est une mutation du nom de leucisme. 

Pourquoi est-il blanc ?

Un animal albinos est un animal tout blanc avec des yeux rouges. Or, nos tigres blancs sont bien connus pour avoir de magnifiques yeux bleus et sont très reconnaissables à leurs rayures marrons. Ce ne sont pas des tigres albinos mais des tigres leucistiques. Le leucistisme est issu d’une mutation génétique naturelle de la couleur orange, sans conséquences sur la santé de l’animal. En effet, les tigres blancs sont des tigres qui sont nés avec très peu de mélanine. La mélanine est un pigment de couleur brune qui colore la peau. C’est grâce à cette mélanine par exemple, que nous n’avons pas tous la même couleur de peau ou que nous bronzons plus ou moins en été. Et moins on en a, moins on bronze !

Chez les tigres, c’est le même principe. Les tigres blancs naissent avec très peu de mélanine et c’est pourquoi ils sont blancs.

Les tigres du Bengale vivent souvent dans les jungles denses de pays asiatiques comme l’Inde et la Chine, tandis que les tigres de Sibérie se trouvent en Russie. Les tigres blancs sont généralement des tigres du Bengale nés avec un défaut génétique qui empêche la pigmentation orange pour laquelle les tigres sont généralement connus. Pour cette raison, et parce que les tigres du Bengale, quels qu’ils soient, sont une espèce en voie de disparition, le nombre de tigres blancs vivant actuellement à l’état sauvage est très faible. On peut les trouver en Malaisie, à Sumatra, en Sibérie, en Chine, en Indochine et au Bangladesh.

Les tigres blancs naissent en raison d’une mutation génétique rare qui touche environ un tigre sur 100 000 à l’état sauvage. Pour mémoire, en 2013, moins de 10 000 tigres vivaient même à l’état sauvage. Ce gène récessif se retrouve le plus souvent à la suite d’une consanguinité, notamment entre un tigre mâle et sa progéniture.

Comme leurs homologues de couleur orange, les rayures noires d’un tigre blanc sont comme des empreintes digitales, et il n’y a pas deux tigres qui ont le même motif. Les tigres ont une peau rayée et pas seulement une fourrure rayée. Si un individu devait être rasé, le motif distinctif de son pelage serait toujours visible.
Un tigre blanc aurait du mal à survivre dans la nature car il ne serait pas aussi bien camouflé qu’un tigre du Bengale commun. Par rapport au tigre du Bengale, les tigres blancs grandissent plus vite et sont plus lourds à la naissance et à l’âge adulte. Les tigres blancs sont plus musclés, plus forts et beaucoup plus agressifs que les tigres du Bengale de couleur orange.
Le visage du tigre blanc a une forme similaire à celle des autres tigres du Bengale. Ils ne diffèrent que par la couleur de leur fourrure. Les tigres blancs ont des yeux bleu saphir plutôt que les yeux verts ou jaunes des tigres du Bengale normaux, ce qui leur donne un aspect exotique.
Leur nez est rose et ils ont également des coussinets roses.
Le tigre blanc moyen dort entre 16 et 18 heures par jour.
Les tigres blancs sont non seulement incroyablement rapides et agiles, mais ils sont aussi de très bons nageurs, ce qui leur permet de franchir des frontières comme les rivières et les fossés. Bien que le tigre blanc soit un bon nageur, il est un très mauvais grimpeur.

Les tigres blancs étant principalement issus de la reproduction en captivité, il est très rare d’en voir un dans la nature. S’il survivait dans la nature, il habiterait le même habitat que les tigres du Bengale, à savoir les jungles tropicales d’Asie et du sous-continent indien, les mangroves et les prairies luxuriantes.
On ne connaît quasiment pas de tigre blanc à l’état sauvage. La totalité de la population de tigres blancs se trouve en captivité, principalement dans des parcs zoologiques et des sanctuaires de sauvetage.

Un tigre blanc adulte peut peser jusqu’à 300 kilogrammes et mesurer jusqu’à 3,8 mètres de long. Les tigres blancs femelles sont plus petites, pesant en moyenne 200 kilos et mesurant jusqu’à 2,6 mètres de la tête à la queue.

Les tigres blancs mâles et femelles sont attirés les uns vers les autres par leurs rugissements et leurs marques olfactives. L’âge de la maturité sexuelle d’une tigresse blanche est d’environ 3 à 4 ans.
La période de gestation d’une tigresse dure environ trois mois et demi et elle donne naissance à un maximum de cinq petits. Les petits tètent ensuite le lait pendant deux mois avant d’être sevrés.
Les petits accompagnent leur mère jusqu’à ce qu’ils commencent à chasser par eux-mêmes, vers l’âge de 18 mois. Ils restent avec leur mère jusqu’à l’âge de deux ou trois ans avant de commencer leur propre vie de solitude.
Les tigres blancs occupent un territoire qui est marqué par l’urine et les marques de griffes sur les arbres, et qui peut atteindre une superficie de 455 km². Ils ne permettent à aucun autre tigre d’y pénétrer.

Comme le tigre du Bengale, le tigre blanc est un chasseur carnivore. Il se repose pendant la journée et effectue la majorité de ses activités de chasse et d’alimentation la nuit. Il a une vue perçante et une ouïe incroyable qui l’aide à traquer ses proies dans l’obscurité. Malgré la beauté de la fourrure du tigre blanc, sa coloration blanche et noire l’empêche de se camoufler pendant la chasse. C’est pourquoi ils sont très rares à l’état sauvage. Les tigres blancs sont des prédateurs supérieurs. Ceux qui survivent à l’état sauvage chassent principalement de grands animaux herbivores comme les sangliers, les bovins, les chèvres et les cerfs. Ils peuvent manger jusqu’à 18 kg de viande à la fois et chassent à nouveau quelques jours après avoir festoyé. Ils tendent des embuscades à leurs proies et les attaquent par surprise. Les tigres blancs en captivité ont un régime à base de poulet, de viande de cheval ou de viande de kangourou.
Les tigres blancs utilisent leur poids pour faire tomber leur proie et lui mordre le cou pour la tuer. Ils sont incroyablement rapides, avec une vitesse de pointe de 96 km/h. Leurs griffes formidables et rétractables jouent un rôle essentiel pour capturer et retenir leurs proies.

Les tigres blancs n’ont pas de prédateurs naturels. Cependant, l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a classé le tigre du Bengale parmi les espèces en danger. L’homme est la plus grande menace pour les tigres du Bengale. La chasse au trophée, la médecine traditionnelle, le commerce d’animaux de compagnie exotiques et la destruction de l’habitat entraînent un déclin spectaculaire de leur nombre. Découvrez d’autres animaux d’Europe et d’Asie : panda roux, ours brun, panthère de l’Amour, panthère des neiges, tigre de Sibérie, orang-outan, aigle royal, caracal.

Localisation

Malaisie, Sumatra, Sibérie, Chine, Indochine et Bangladesh.