Flamant rose

Phoenicopterus roseus

Ordre : Phoenicopteriformes / Famille : Phoenicopteridae / Genre : Phoenicopterus

IUCN-scale-black-LC (1)
flamant rose zoo Amnéville 1

Poids

2-4 kg

Milieu

Lagune, marais salant, côte 

Régime

Carnivore, crustacées, algues

Taille

80-150 cm

Gestation

27-31 jours

Longévité

Supérieure à 50 ans

répartition flamant rose

Localisation

Europe, Afrique et Asie

Qu'est-ce qu'un flamant rose ?

Le flamant rose est le plus grand parmi les 6 espèces de flamants existantes, il peut atteindre près de 1.50 m. Ce dernier peuple l’ancien monde : l’Afrique, l’Europe et l’Asie.

Grégaire, le flamant rose va constamment rester en mouvement suivant le niveau de l’eau ou la disponibilité en nourriture, son régime alimentaire étant très spécialisé, il est vulnérable au moindre changement. C’est aussi pour cette raison que cet oiseau est migrateur, lorsque les conditions ne sont plus adaptées à sa survie, il va se déplacer vers des régions plus chaudes comme l’Afrique ou le sud de l’Asie. Cependant, aujourd’hui de nombreuses populations sont sédentaires, c’est-à-dire qu’elles vont rester à un même endroit tout au long de l’année.

On trouve le flamant rose dans les lagunes, marais salants et les côtes d’Europe, d’Afrique et d’Asie.

La période de reproduction à lieu une fois par an et débute par une parade nuptiale, une sorte de danse, à laquelle se prête toute la colonie ! Après de multiples ouverture et fermeture d’ailes, marches en groupe ou mouvements de têtes synchronisé, mâle et femelle choisissent leur partenaire pour la reproduction. Les flamants roses sont polygynes, chaque sexe peut se reproduire avec plusieurs partenaires, ils ne vont donc pas retrouver le même d’une année à l’autre. Au sein de la colonie, chaque couple réalise un nid fait de boue tassée et autres matériaux, d’une hauteur de 20 à 40 centimètres. Doté d’un centre creux, ce nid de boue durcit après avoir séché au soleil. Il va accueillir un seul œuf à la fois, qui sera couvé alternativement par le mâle et la femelle entre 27 et 31 jours. Après l’éclosion, toute la colonie coopère, les jeunes sont rassemblés et surveillés par des adultes non reproducteurs dans des crèches. C’est au cours des 65 à 90 jours suivant que ces jeunes acquièrent doucement leur capacité de vol. Ensuite c’est au tour de leur bec si particulier de se développer, ainsi ils n’auront plus à se reposer sur leurs parents pour se nourrir. Pour finir, ils atteignent la maturité sexuelle aux alentours des 5- 6 ans.

Son bec est l’un des plus sophistiqué du monde animal, par sa forme, il se nourrit la tête en bas ; immergé sous la surface de l’eau. Ce dernier est muni de “peignes” qui filtrent l’eau et récupèrent des petits invertébrés tels que des larves d’insectes ou des crustacés et des végétaux qui contiennent les pigments de caroténoïdes à l’origine de sa couleur rose.

Le flamant rose vit en colonie de plusieurs milliers d’individus le long des côtes dans des eaux saumâtres, des lagunes ou des deltas. Ses longues pattes palmées qui servent à nager sont aussi utiles pour gratter le fond de l’eau et mettre les particules en suspension.

Au repos, il n’est pas rare de voir le flamant rose sur une seule patte avec la tête cachée sous l’aile. Lorsqu’il plie une des deux pattes, le corps du flamant bascule légèrement vers l’avant sous l’effet de la gravité puis se bloque. Cette position ne leur demande donc aucun effort.

A l’âge adulte, ces oiseaux ont peu de prédateurs. Les œufs et les poussins sont quant à eux chassés par des mouettes ou des marabouts. Ils s’attaquent principalement aux œufs abandonnés ou aux petits se retrouvant coincés par le poids d’une accumulation de sel autour de leurs chevilles. De part cette faible prédation chez les adultes, le flamant rose est capable d’atteindre 50 ans en milieu sauvage, en captivité certains ont vécu plus de 60 ans.

Avec environ 25 000 couples nicheurs au sein de l’Union Européenne, dont 25% en France, la population de flamants roses sur notre continent semble stable. Les dérangements, la destruction et l’assèchement des zones humides restent les menaces principales pour les flamants roses. Lorsqu’une perturbation touche la colonie, cela peut occasionner l’échec reproductif de tous les couples présents. La destruction et l’assèchement de leur milieu naturel peut mener à une augmentation de la prédation sur les nids ou encore une trop grande concentration de sel dans l’eau, limitant les ressources alimentaires et la survie de beaucoup de jeunes oiseaux.

Découvrez d’autres espèces du continent africain : rhinocéros, serpentaire, lycaon, lion, hippopotame, gorille, girafe, éléphant d’Afrique, guépard, caracal, suricate, zèbre, maki catta, serval, aigle royal, lion blanc, gélada, autruche, chat des sables, dik-dik.

Et plein d’autres animaux

Notre parc zoologique accueille une des plus grandes diversités d’espèces animales en France, provenant des 5 continents.