Serpentaire

QU'EST-CE QU'UN SERPENTAIRE ?

Le serpentaire, aussi appelé Messager sagittaire ou Secrétaire, est une espèce de rapace originaire d’Afrique qui a pour particularité de ne vivre presque qu’au sol.

Avec ses pattes de cigogne, sa longue queue en forme de coin et sa huppe de plumes noires derrière la tête, il ne ressemble à aucun autre rapace diurne. Sa huppe est formée de plumes évoquant celles utilisées autrefois pour écrire. Ses rémiges sont noires, le reste du corps est gris. Ses pattes puissantes lui servent à frapper sa proie et à la poursuivre rapidement.

Il peut parcourir plus de 24 km par jour dans la savane, à la recherche de sa nourriture, composée de sauterelles et autres gros insectes, de petits mammifères, de grenouilles, de serpents, de lézards et de tortues, qu’il débusque en piétinant les touffes d’herbe. Ses ailes font office de bouclier quand il attaque des serpents.

CARTE DE VISITE

Sagittarius serpentarius

CLASSIFICATION

Ordre : Accipitriformes

Famille : Sagittariidae

Genre : Sagittarius

PICTOGRAMMES

Poids/Taille : 2,3-4,3 kg pour une envergure de 1,2-1,35m

Régime : Carnivore

Milieu : Savane, plaine

Incubation : environ 40 jours

Longévité : 15 ans

Statut : VU vulnérable

RÉPARTITION

Afrique subsaharienne : Sénégal, Somalie, Afrique du Sud, Soudan, Kenya, Congo…

Rapace terrestre

Le serpentaire est un des seuls rapaces à vivre principalement au sol. En effet il peut marcher et courir plus de 20 km par jour. Il ne s’envolera que pour nicher ou se reposer dans les arbres.

PEUT-IL VOLER ?

Bien sûr ! Les serpentaires peuvent passer leurs journées au sol, mais ils sont aussi capables de voler. Ils nichent et se perchent la nuit dans les acacias. En vol, leurs longues pattes traînent derrière eux dans les airs.

Sacré coup de patte

Il possède une technique de chasse particulière. Il utilise ses longues pattes pour frapper ses proies afin de les assommer ou même  les tuer. Grâce à cette technique il est capable de chasser des serpents, c’est d’ailleurs de là que lui provient son nom.

QUE MANGE LE SERPENTAIRE ?

Le serpentaire est un animal carnivore qui se nourrit de gros insectes et de petits mammifères comme des grenouilles, des serpents, des tortues ou encore des lézards.

OÙ VIT-IL ?

On retrouve le serpentaire principalement dans beaucoup de pays d’Afrique subsaharienne comme au Soudan, au Kenya, en Afrique du Sud, au Congo, au Sénégal, ou encore en Somalie.

Mesurant plus d’un mètre de haut, ces oiseaux élégants se déplacent dans les herbes sur leurs longues pattes en quête d’une bouchée. Les secrétaires préfèrent les savanes avec des acacias éparpillés et des herbes courtes où ils peuvent facilement voir tout en se promenant.

Quelques heures après l’aube, les serpentaires se laissent tomber au sol depuis leur perchoir de nuit pour commencer la chasse quotidienne. Des couples de serpentaires suivent ce qu’il se passe sur leur territoire, qui peut atteindre 50 kilomètres carrés. Comme expliqué dans l’introduction, ils peuvent parcourir plus de 24 km kilomètres en une journée de chasse. Les serpentaires cherchent de la nourriture tout au long de la journée, en se reposant à l’ombre d’un arbre pendant la partie la plus chaude, et retournent à leur perchoir juste avant le coucher du soleil.

STRATÉGIE DE REPRODUCTION

Comme de nombreux oiseaux, les serpentaires sont monogames et forment un couple à vie. Le mâle et la femelle vont donc construire un nid perché dans les arbres pouvant atteindre les 2m de diamètre.

UN CHASSEUR REDOUTABLE

Les serpentaires et les caracaras sont les seuls rapaces terrestres qui chassent à pied pour leur nourriture. On voit souvent les adultes travailler en couples libres, ou même en petits groupes familiaux, traquant dans l’herbe à la recherche de petits mammifères, de reptiles, d’oiseaux et de gros insectes. Ils sont bien connus pour leur capacité à attraper et à tuer des serpents de toutes sortes, même venimeux ! Les serpentaires sont assez intelligents pour tirer parti des récents incendies, en fouillant le site à la recherche de petits animaux qui n’ont pas pu échapper au feu.

Ces oiseaux intelligents utilisent deux techniques de chasse différentes. Ils attrapent leur proie en la poursuivant, puis ils la frappent avec leur bec ou la piétinent avec leurs pattes jusqu’à ce que la proie soit morte ou suffisamment étourdie pour que l’oiseau l’avale, généralement entière. Lorsqu’ils attaquent une proie, les oiseaux déploient leurs deux ailes et soulèvent la crête plumeuse à l’arrière de la tête.

Un serpent venimeux pourrait essayer de mordre les plumes battantes du serpentaire, mais elles servent exprès de cibles pour distraire le serpent, puisqu’une morsure sur une plume creuse ne blesserait pas du tout l’oiseau ! Les pattes du serpentaire sont adaptées à la marche mais n’ont pas la faculté de se saisir efficacement d’objets et de proies. Plutôt que de transporter sa proie avec ses pattes, le serpentaire va donc manger généralement tout de suite ou emporter sa nourriture dans son bec.

UNE ESPÈCE MENACÉE

À l’heure actuelle, le serpentaire est une espèce qui est protégée dans de nombreux pays africains. Cependant, la perte de son habitat à travers la déforestation, l’urbanisation et le développement de l’agriculture impacte son avenir.

Newsletter

VOUS VOULEZ DES INFOS EXCLUSIVES ?

Naissances, nouveautés, prochains évènements, réductions, actualités.... Gardez un oeil sur l'actualité du parc.

- 1 fois par mois
- des contenus exclusifs
- DES INFOS PRIVILIGIÉES