Horaires : 10h – 18h30

Restrictions sanitaires : Aucune

Autruche

Struthio camelus

Ordre : Struthioniformes

Famille : Struthionidae

Genre : Struthio

Autruche

Poids

Entre 90 et 130 kg

Taille

2-2m20 de haut

Régime

Herbivore

Milieu

Savane, prairie

Gestation

40 jours

Longévité

Jusqu’à 50 ans en captivité

IUCN-scale-black-LC (1)

Le plus grand oiseau du monde

L’autruche fait partie des ratites, un groupe d’oiseaux incapables de voler. Mais en plus d’être le plus grand oiseau du monde, l’autruche est également l’oiseau le plus rapide sur terre. Avec ses puissantes pattes et seulement deux doigts, elle peut dépasser les 70 km/h. Contrairement à ce que l’on pense, l’autruche ne cache pas la tête dans le sable à l’approche d’un danger. Loin de là, elle fait face à son adversaire, et non pas avec son bec mais avec ses larges pattes armées de griffes tranchantes capables d’éventrer un lion.

Les autruches vivent à l’état sauvage en Afrique occidentale et orientale, ainsi qu’en Afrique du Sud. Autrefois, elles parcouraient toute l’Afrique, l’Asie et la péninsule arabique. Les autruches élevées en Australie, au Nouveau-Mexique et en Israël ont établi des populations sauvages. Ces oiseaux habitent les terres ouvertes et sont originaires des savanes et du Sahel d’Afrique, au nord et au sud de la zone de la forêt équatoriale. Dans le sud-ouest de l’Afrique, ils habitent le semi-désert ou le vrai désert. On peut également les trouver dans les prairies sèches, les zones broussailleuses et les pâturages.

Lors de la période de reproduction, les mâles se reproduisent tout d’abord avec une femelle qui sera désignée comme la femelle dominante. Quatre à six autres femelles peuvent encore se joindre à ce même harem. Les femelles pondent alors une quinzaine d’œufs dans des nids communautaires. Par la suite, seul le mâle et la femelle dominante prennent part à la couvaison, les autres femelles défendent le nid. Les mâles blancs et noir couvent la nuit, alors que les femelles, grisâtres couvent le jour car la couleur de leur plumage permet un meilleur camouflage. Ces œufs peuvent atteindre plus de 1,5 kilogrammes, soit environ 24 œufs de poules.

Les autruches sont principalement herbivores (granivores), elles mangent des bourgeons, des feuilles, des graines et des fleurs, et parfois des lézards, des sauterelles et des restes d’animaux que les prédateurs carnivores ont laissés.

Les autruches vivent en troupeaux de 5 à 50 individus et côtoient normalement des animaux de pâturage comme les antilopes et les zèbres. Pendant la saison de reproduction les volées occupent des territoires de 2 à 15 km². En dehors de la saison de reproduction, des troupeaux plus petits de 2 à 5 membres se forment. Les autruches ont un mode de vie nomade et principalement diurne, étant actives aussi bien tôt que tard dans la journée. Les mâles sont territoriaux et défendent leur territoire de manière agressive. Ces oiseaux aiment l’eau et prennent fréquemment des bains, si on leur en donne l’occasion, et sont de bons nageurs. Parfois, pour échapper à la détection, ils se couchent le cou tendu, ce qui est probablement à l’origine du mythe selon lequel une autruche enfouit sa tête dans le sable. Elles utilisent la posture pour menacer un rival ou un prédateur, en gonflant les plumes de leurs ailes et en sifflant bruyamment. Ces oiseaux sont des coureurs rapides et peuvent généralement distancer leurs prédateurs. Les autruches sont très vocales et émettent des sons tels que sifflement, grondement, reniflement et sifflement.

Les prédateurs de l’autruche sont les léopards, les lycaons et les lions. 

Bien qu’elles ne soient pas considérées comme menacées au niveau mondial et qu’elles soient encore relativement nombreuses, les autruches ont vu leur nombre et leur aire de répartition diminuer ces derniers temps. Leurs plumes et leurs œufs ont été utilisés par les humains pendant longtemps, ce qui a presque causé leur extermination en Afrique du Nord et du Sud. Le surpâturage a entraîné la destruction de l’habitat et réduit considérablement leur aire de répartition, ce qui constitue actuellement la principale menace.

Découvrez d’autres espèces du continent africain : rhinocéros, serpentaire, lycaon, lion, hippopotame, gorille, girafe, éléphant d’Afrique, guépard, caracal, suricate, zèbre, maki catta, serval, aigle royal, lion blanc, gélada, chat des sables.

Localisation

Angola, Botswana, Burkina Faso, Cameroun, République Centrafricaine, Tchad, Djibouti, Egypte, Erythrée, Ethiopie, Kenya, Mali, Mauritanie, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Sénégal, Afrique du Sud, Soudan du Sud, Tanzanie, Ouganda, Zambie, Zimbabwe.