Gélada

Theropithecus gelada

Ordre : Primates

Famille : Cercopithecidae

Genre : Theropithecus

Gelada-1200

Poids

10 à 20 kg

Taille

40 cm à 70 cm

Régime

Herbivore

Milieu

Plaine d'altitude

Gestation

5-6 mois

Longévité

20 - 30 ans

IUCN-scale-black-LC (1)

Drôle de look !

Les mâles sont munis d’une crinière. Celle-ci joue un rôle primordial. En effet comme chez le lion la crinière permet de protéger la nuque des morsures lors des combats entre mâles. Le Gélada porte d’ailleurs le nom de singe lion. Malgré le régime herbivore les geladas sont munis de grandes canines puissantes pouvant infliger de lourdes blessures.

Qu'est-ce qu'un Gélada ?

Le Gélada est un grand singe d’Afrique qui vit sur les haut-plateaux d’Ethiopie et d’Erythrée. Bien qu’il n’en soit pas un, ce primate ressemble à un babouin grâce à sa face allongée.

Le Gélada est présent en Afrique et tout particulièrement en Ethiopie. Il vit sur les plateaux éthiopiens entre 1,500 et 4,500 m d’altitude. En journée, les individus se déplacent sur les hauts plateaux à la recherche de nourriture. Une fois la nuit tombée, ils escaladent les falaises pour aller dormir dans des cavités de la paroi. Ainsi ils sont en sécurité des prédateurs comme les panthères ou les hyènes.

Les geladas vivent en grand groupe composé d’une dizaine à une centaine d’individus. Ces groupes sont subdivisés en harems composés d’un mâle dominant, appelé « le caïd », de plusieurs femelles et de leurs jeunes. Il existe un dimorphisme sexuel puisque seul le mâle possède une crinière. Comme chez le lion, elle joue un rôle primordial en permettant de protéger la nuque des morsures lors des combats. En effet, le gelada est muni de grandes canines pouvant infliger de lourdes blessures. Le gelada porte d’ailleurs le nom de singe lion.

Contrairement à un grand nombre de singes, les chaleurs des femelles Gélada ne s’expriment pas au niveau des callosités fessières. En effet, les Géladas passent la majorité de leur journée assis sur leurs fesses à la recherche de nourriture. De ce fait, un marqueur visuel au niveau des fesses serait inutile car non visible des mâles. C’est pourquoi mâles comme femelles possèdent une tâche dépourvue de poils en forme de sablier sur le torse. Lorsque les femelles sont en œstrus, ce patch de peau gonfle et des caroncules se forment. Cela permet d’avertir les mâles de leurs fécondités. La reproduction peut avoir lieu toute l’année. L’unique petit de 400 g reste accroché au ventre de sa mère durant les premières semaines de sa vie. Les petits sont indépendants vers l’âge d’un an. Les femelles sont matures à 3 ans tandis que les mâles sont matures entre 4 et 5 ans. Cependant ils ne se reproduisent qu’aux alentour de 8 ou 10 ans du fait des contraintes sociales. Ces jeunes mâles solitaires forment des groupes de célibataires en périphérie des harems. Peu importe l’issue des combats entre mâles, ce sont les femelles qui choisissent avec qui elles forment le harem.

Le Gélada est un des seuls primates avec l’Homme à pouvoir claquer ses lèvres. Mais également de synchroniser le mouvement des lèvres et de la langue. Cela leur permet donc un langage très complexe s’apparentant parfois au langage humain. C’est pourquoi celui-ci est très étudier afin de comprendre l’apparition du langage chez l’Homme.

Ce sont des singes herbivores qui se nourrissent exclusivement de fleurs, de racines, de graines et d’herbes.

A ce jour, le Gélada n’est pas une espèce menacée. Cependant l’Ethiopie étant le deuxième pays le plus peuplé d’Afrique, l’habitat des geladas est lentement réduit et modifié par l’expansion de l’agriculture. Il n’y a alors que dans les prairies de très haute altitude qu’il trouve suffisamment de nourriture.

Le principal prédateur du Gélada est le léopard. Découvrez d’autres espèces du continent africain : rhinocéros, serpentaire, lycaon, lion, hippopotame, gorille, girafe, éléphant d’Afrique, guépard, caracal, suricate, zèbre, maki catta, serval, aigle royal.

Localisation

Éthiopie et Érythrée