Parc ouvert - mesures Covid 19

Zèbres des plaines

QU’EST-CE QU’UN ZÈBRE DES PLAINES ?

Ce zèbre de savane, également appelé zèbre de Burchell, est très répandu en Afrique et se nourrit surtout d’herbe. Le troupeau, formé de plusieurs juments avec les poulains, est conduit par un étalon. Les étalons plus âgés se regroupent et s’affrontent violemment pour gagner un harem. Le petit est debout quelques minutes après sa naissance. Il broute au bout d’une semaine. L’une des sous-espèces du zèbre des plaines à malheureusement disparue. C’était le zèbre de couagga. Le dernier individu aurait été abattu en 1878.

CARTE DE VISITE

.Equus burchellii

CLASSIFICATION

Ordre : Perissodactyla
Famille : Equidae
Genre : Equus


PICTOGRAMMES

Poids/Taille : 200-350 kg pour une taille de 1m30-1m40 au garrot.
Régime : Herbivore
Milieu : Savane, prairie
Gestation : 12 mois
Longévité : 20-30 ans
Statut : NT presque menacé

RÉPARTITION

Ethiopie, Tanzanie, Kenya, Zambie, Angola, Namibie, Afrique du Sud.

OÙ VIT-IL ?

Le zèbre des plaines vit dans les pays du sud de l’Afrique, du sud du Sahara jusqu’en Afrique du Sud. Il occupe les prairies et les savanes boisées, du niveau de la mer jusqu’à une altitude de 4 300 mètres sur le mont Kenya. Espèce très adaptable, le zèbre des plaines est capable de survivre dans des zones où la végétation est pauvre et de faible valeur nutritive, mais il doit avoir accès à l’eau pour s’abreuver quotidiennement.

QUE MANGE-T-IL ?

Les zèbres sont des brouteurs herbivores, et leur pâturage tend à favoriser la nouvelle croissance de l’herbe. Ils sont généralement les premières espèces à arriver dans une nouvelle zone de pâturage, se nourrissant de l’herbe supérieure plus grossière et laissant les tiges tendres, les feuilles et les pousses en croissance aux autres brouteurs.

DES RAYURES DINSTINCTIVES

Le zèbre des plaines se différencie des autres zèbres car ses rayures continuent même au niveau de son vente. Les rayures du zèbre auraient certaines fonctions encore incertaines. Elles permettraient de rendre les limites du corps plus difficilement discernable, perturbant ainsi le prédateur quant à la distance et la taille de sa proie. Elles serviraient également de camouflage la nuit tombée.

POUR MIEUX SENTIR

Un zèbre de Burchell étalon, comme d’autres mâles Equidae, relève la lèvre supérieure pour renforcer son sens de l’odorat. Il fait la moue. Ce comportement se manifeste lorsque l’étalon détecte que la jument est prête à se reproduire, après avoir reniflé sa région génitale. Certaines odeurs perçues dans son urine lui permettent de déterminer quand elle est réceptive.

MODE DE VIE

Les zèbres vivent en groupes familiaux composés de cinq à vingt individus, avec un mâle adulte, plusieurs femelles et leurs petits. Les juments forment des groupes et s’associent à un seul étalon, qui les protège du harcèlement des autres mâles. Un avantage pour les femelles car cela leur permet de passer plus de temps à la recherche de nourriture.

Les jeunes mâles (poulains) et les jeunes femelles (pouliches) atteignent la maturité sexuelle à l’âge de 16 à 22 mois, mais les mâles ne commencent à se disputer les femelles qu’à l’âge de 4 ans environ.

La période de gestation du zèbre est d’environ un an, et un seul poulain est produit à la fois. Nés avec une fourrure hirsute et des rayures brunâtres, les poulains nouveau-nés peuvent se tenir debout dans les 15 minutes qui suivent leur naissance et commencent à téter dans l’heure qui suit. Les poulains peuvent commencer à brouter dans la semaine qui suit leur naissance, mais peuvent être allaités pendant sept à seize mois.

Les pouliches restent dans le troupeau jusqu’à ce qu’elles soient sexuellement matures. Les poulains quittent leur troupeau familial à l’âge de 2 ou 3 ans pour rejoindre un troupeau de célibataires avant d’être assez âgés pour se disputer les femelles.

Les zèbres sauvages vivent environ 20 ans, et les zèbres vivant au sein de parcs zoologiques comme le zoo d’Amnéville peuvent vivre cinq à dix ans de plus.

STRATÉGIE DE REPRODUCTION

Les zèbres des plaines se reproduisent lors de la saison des pluies, vers le mois de janvier. La maturité sexuelle se situe autour de 1 an et demi – 2 ans. Le petit fait dans les 30 kg à la naissance. Après seulement 15 min il est capable de marcher. Il commence à manger de l’herbe dès la 2ème semaine.

MIGRATEUR

Migrateur au cours de la saison afin de se nourrir. Une des plus grosses migrations d’ongulé se déroule au parc national du Serengeti en Tanzanie. Ils poursuivent les herbes fraiches qui poussent après le passage de la saison des pluies. Ils vivent en harems avec un mâle dominant. Leur langage comprend au moins 6 sons et 2 expressions faciales. Rayures impliquées dans les relations sociales. Les individus avec plus de rayures seraient plus sollicités. Elles permettraient éventuellement la thermorégulation. Elles les protégeraient des mouches tsé-tsé qui les piqueraient moins.

QUELS SONT SES PRÉDATEURS ?

Les prédateurs du zèbre sont les lions, hyènes, lycaons, léopards et les crocodiles du Nil.

QUELLES SONT SES MENACES ?

La chasse pour leur peau et leur viande. Les activités anthropiques perturbent également les routes de migration des zèbres.