Parc ouvert - mesures Covid 19

Ara Hyacinthe

Anodorhynchus hyacinthinus

Ordre : Psittaciformes

Famille : Psittacidae

Genre : Anodorhynchus

Poids

1,2 - 1,7 kg

Taille

90 - 100 cm (avec la queue)

Régime

Frugivore

Milieu

Forêt tropicale

Gestation

25 - 28 jours

Longévité

50 ans

Le plus grand des perroquets

Il est le plus grand perroquet du monde, et mesure plus de 1m de la tête à la queue. C’est également le perroquet avec le plus gros bec, qui lui permet d’ouvrir sans effort un bon nombre de noix. Mais son bec lui sert également de troisième pied pour grimper et s’accrocher dans les arbres.

Ils sont très colorés et poussent des cris puissants. Ils vivent en Amérique centrale et du Sud. Ils raffolent de l’argile qui se trouve sur le bords des courts d’eau et il n’est pas rare de les observer par centaine le long du fleuve Amazone en train de ronger les rives. Au parc zoologique d’Amnéville, Rio et Paraty sont les ambassadeurs de cette espèce.

Deux individus forment un couple à vie, et passent leur vie ensemble à manger, dormir et voler. Une fois le couple formé, ces animaux deviennent généralement très protecteurs et agressifs.  

À quoi ressemble l'ara hyacinthe ?

Les aras hyacinthes sont les plus grands de tous les perroquets. Ils sont d’un bleu outremer uniforme, qui apparaît comme une couleur riche et brillante sur leurs plumes. Ils ont un petit anneau autour de l’œil et autour de la base de la mandibule inférieure qui sont nus, révélant une peau jaune riche et proéminente. Ils ont des pattes courtes et robustes, qui leur sont utiles pour se suspendre sur le côté et à l’envers. Leur bec est massif, noir et crochu, et il est utilisé comme un troisième pied pour s’agripper aux arbres lorsqu’ils grimpent. Ces becs puissants peuvent facilement casser des noix et des graines, tandis que leur langue sèche et écailleuse contient un os qui sert d’outil efficace pour cueillir les fruits.

Ce perroquet ce nourrit de noix, fruits, graines, insectes et céréales. Ces oiseaux jouent un rôle important dans leur écosystème en dispersant les graines et les noix sur l’ensemble de leur territoire.

Ces oiseaux émettent des cris gutturaux durs lorsqu’ils sont alarmés. Les aras sont des oiseaux sociaux qui se rassemblent souvent en volées de 10 à 30 individus. Ils sont plus actifs du matin au milieu de l’après-midi et volent par groupes de deux à huit vers et depuis leurs zones d’alimentation. Ces groupes d’aras hyacinthes dorment dans les arbres la nuit, et le matin, elles peuvent voler sur de longues distances pour se nourrir de fruits, de noix, d’insectes et d’escargots.

Les aras hyacinthes sont monogames et restent généralement avec le même partenaire toute leur vie. Chaque saison de reproduction, la population sauvage d’aras hyacinthes forme environ 100 couples reproducteurs. Le taux de reproduction est très faible, sur 100 couples le nombre de naissances par an ne dépasse pas les 25. Ces oiseaux se reproduisent principalement entre novembre et avril, pendant la saison humide. Ils nichent dans la cavité d’un arbre vivant ou mort dans lequel le couple va déposer deux œufs. Les petits sont nidicoles et resteront donc de longs mois dans le nid de leurs parents.

Pendant l’incubation, la femelle passe environ 70 % de son temps avec les œufs et est nourrie par le mâle. Les œufs éclosent après 25 à 28 jours d’incubation, et les jeunes s’envolent après 13 semaines. Les oisillons sont indépendants après 18 mois. Les mâles et les femelles sont sexuellement matures à l’âge de six à dix ans.

Les aras hyacinthes peuvent vivre jusqu’à 50 ans à l’état sauvage.

Les aras hyacinthes préfèrent les habitats semi-ouverts et se trouvent généralement dans les forêts dont la saison sèche empêche la croissance d’une forêt tropicale étendue, haute et à canopée fermée. Les aras vivent également dans une variété d’habitats, notamment les forêts de feuillus, les cerrados (région de savane en Amérique du Sud), les palmeraies, ainsi que les palmiers-savanes du Pantanal.

La capture d’individus pour le compte de propriétaires privées dans les années 80 fut une des plus grandes menaces qui a pesée sur l’espèce. Pas moins de 10000 individus ont ainsi été capturés. Malheureusement le trafic subsiste à une échelle moindre de nos jours. La déforestation impacte également le mode de vie des hyacinthes. En effet, ils ont besoin de vieux arbres munis de cavité pour nicher et ils sont de plus en plus rare.

Les aras hyacinthes font l’objet de prédations pour leurs œufs par les coatis, les geais et les toucans. Découvrez d’autres espèces animales d’Amérique : tapir terrestre, tamarin empereur, tamarin pinché, otarie de Patagonie, otarie de Californie, loup à crinière, fourmilier géant, aigle royal.

Localisation

Forêt tropicale d’Amérique du Sud.