puma_adrien-farese_20.02

Puma

Puma concolor

Ordre : Carnivores

Famille : Felidae

Genre : Puma

Poids

30 à 100 kg

Taille

60 - 80 cm au garrot

Régime

Carnivores

Milieu

Forêts, montagnes, régions semi désertiques

Gestation

90 jours

Longévité

10 ans (25 ans en captivité)

IUCN-scale-black-LC (1)

Un athlete

Le puma a des capacités de saut incroyable ! En effet, celui-ci peut sauter à 5 mètres en hauteur, mais il peut également sauter 8 mètres en longueur. Ce sont ses pattes arrières, nettement plus longues que ses pattes avant, qui lui permettent de bondir aussi loin. La puissance du bond est telle que parfois, lorsqu’il rate sa proie, le puma et sa proie se retrouvent écrasés contre les rochers.

Qu'est-ce qu'un puma ?

Le puma, aussi appelé cougar, est un mammifère d’Amérique carnivore de la famille des félidés grand et svelte avec un pelage court. Sa couleur va du jaunâtre au brun grisâtre, à l’exception du ventre, qui est de couleur plus pâle. La poitrine et la gorge sont blanchâtres. Son nez est rosâtre, avec une bordure noire s’étendant jusqu’aux lèvres. Son museau est rayé de noir, et les zones derrière ses oreilles et le bout de sa queue sont noirs. La couleur des yeux des adultes va du brun grisâtre au doré. Ils ont une longue queue cylindrique qui mesure environ un tiers de leur longueur totale. Ses membres sont musclés et courts, et ses pieds sont larges, avec cinq doigts sur les pattes avant et cinq sur les pattes arrière.

L’air de répartition géographique historique du puma s’étendait sur tout le continent Américain, de l’Alaska à la point sud de l’Argentine. De nos jours, ils ne sont présents que dans les régions montagneuses peu peuplées. Ces félins se reconnaissent grâce à leur pelage court de couleur brun-jaunâtre ou brun-grisâtre.

Les pumas sont solitaires et marquent leurs territoires grâce à différents marquages. Il existe les marquages olfactifs réalisés avec les urines et les excréments ainsi que les marquages visuels que sont les griffures sur les troncs. Le mâle a un territoire qui englobe celui de plusieurs femelles avec lesquelles il s’accouple.

Il n’y a pas de saisonnalité pour la reproduction, les femelles peuvent être en chaleur à tout moment de l’année. Après une période de gestation d’environ 3 mois, la femelle met au monde 1 à 6 petits qui pèsent entre 226 et 453 grammes. Les petits restent avec leur mère pendant 26 mois puis ils partent à la recherche d’un territoire vacant. Les mâles peuvent se disperser à plus de 270 kilomètres de leur lieu de naissance.

Ce sont des carnivores qui chassent principalement des ongulés comme le wapiti, le cerf ou le caribou qu’ils traquent avant de leur bondir sur le dos et de leur briser le cou grâce à une puissante morsure sous la base du crâne. Une fois sa prise morte, il la traîne et la cache sous des feuilles ou des débris pour s’en nourrir les jours suivants. Il est cependant aussi capable de chasser de petites proies comme des rongeurs, des oiseaux ou des poissons.

Le puma est aussi capable de faire des pointes de vitesse à 72 km/h, mais sur une courte distance seulement car, comme tous les félins, il n’est pas très endurant. C’est aussi un excellent nageur, même si l’eau n’est pas son élément de prédilection.

Malgré sa taille, le puma ne rugit pas comme les lions… Il va plutôt miauler comme les chats ! Il peut également gémir ou ronronner suivant les circonstances. D’ailleurs, le puma est le plus grand félin capable de ronronner à la fois pendant l’expiration et l’inspiration. Le ronronnement du puma est aussi le plus puissant. Dans de bonnes conditions, on peut entendre ronronner un puma à plusieurs kilomètres ! Comme le chat, le puma peut ronronner pour exprimer sa satisfaction mais aussi son anxiété. Comme chez beaucoup de félins, ce son est surtout utilisé entre une mère et ses petits.

Cougar, lion des montagnes, … Le puma détient le record de l’animal ayant le plus grand nombre de noms différents dans le monde, validé par le Guinness des Records ! Même au sein d’une seule langue, le puma peut avoir de nombreux noms : plus d’une dizaine rien qu’en français, et près de 40 en anglais ! Mais pourquoi autant de noms différents ? C’est parce que le puma est le félin qui occupe l’aire de répartition la plus large. En effet, on retrouve des populations de puma du Canada, en Amérique du Nord, jusqu’à la pointe du Chili en Amérique du Sud. Et sur son domaine vit une grande diversité de peuple utilisant de nombreuses langues. Lion des montagnes, lion d’Amérique, lion du Chili, lion rouge, lion péruvien, … Tous ces noms désignent le puma. Pourquoi le nomme-t-on ainsi ? Cela vient d’une confusion toute bête : les premiers européens à avoir découvert l’Amérique ont cru que les pumas étaient des lions. En effet, à l’époque, le lion était le seul félin de grande taille qu’ils connaissaient, à avoir un pelage uni. Et d’ailleurs, ne voyant jamais de crinière, ils croyaient qu’il n’y avait que des femelles !

Les pumas sont tués par les chasseurs et par les agriculteurs qui protègent leur bétail. La perte d’habitat, le braconnage de leurs proies sauvages et les accidents de voiture constituent d’autres menaces, Dans l’ensemble, les pumas sont actuellement classés dans la catégorie « préoccupation mineure » (LC) sur la liste rouge de l’UICN. Toutefois, leurs effectifs sont aujourd’hui en baisse.

Les pumas ont une importance en tant que prédateurs supérieurs dans leurs écosystèmes. Ils jouent un rôle dans le contrôle des grandes populations d’ongulés.

Découvrez d’autres espèces animales d’Amérique : tapir terrestre, tamarin empereur, tamarin pinché, otarie de Patagonie, otarie de Californie, loup à crinière, fourmilier géant, aigle royal, ara hyacinthe, raton laveur, coati roux, glouton, jaguar.

Localisation

Amérique du Nord, Amérique Centrale et Amérique du Sud.