Panda Roux

Un panda arboricole

Même si le panda géant n’est pas en reste quand il faut grimper, le maitre incontesté des canopées asiatique c’est bien le panda roux. Ce petit mammifère aussi appelé « renard de feu » par les Chinois, est physiquement conçu pour ce mode de vie. En effet, il possède une une longue queue comme balancier et de larges pattes munies de griffes lui permettant de s’accrocher à l’écorce des arbres. Il est même l’un des rares mammifères à avoir la capacité de descendre des cimes la tête en bas.

Un sixième doigt...

Comme les grands pandas, il possède un sixième doigt aussi considéré comme un faux pouce, qui lui permet de saisir sa nourriture. Bien que cette dernière se compose à 95% de bambou, le panda roux n’en reste pas moins un carnivore car il possède bel et bien ces fameuses molaires pointues appelées des carnassières.

Des populations sauvages en sursis

Comme beaucoup d’animaux asiatique, la frénésie du monde oriental perturbe ces timides créatures. Repoussés dans les retranchements des hauteurs de l’Himalaya par l’activité humaine, on ne retrouve le panda roux plus qu’entre 2500 et 4800 m d’altitude.  La disparition de son habitat entraine inévitablement une décroissance alarmante des populations sauvages.

Newsletter

VOUS VOULEZ DES INFOS EXCLUSIVES ?

Naissances, nouveautés, prochains évènements, réductions, actualités.... Gardez un oeil sur l'actualité du parc.

- 1 fois par mois
- des contenus exclusifs
- DES INFOS PRIVILIGIÉES