Orang-outan

Pongo abelii

Ordre : Primates / Famille : Homonidae / Genre : Pongo

statut cr

Poids

♀ 40 – 50 kg – ♂ 90 – 120 kg

Milieu

Forêt équatoriale

Régime

Omnivore (principalement frugivore)

Taille

80 – 140 cm

Gestation

9 mois

Longévité

50 ans

orang_outan-1000x650

Localisation

Asie du Sud-Est, sur les îles de Sumatra et de Bornéo.

Qu'est-ce qu'un orang-outan ?

L’orang-outan, qui signifie « homme des bois en malais » est l’un des derniers grands singes d’Asie. C’est le plus grand mammifère arboricole. Animal paisible et solitaire, il reste perché dans la cime des arbres ne parcourant pas plus de 1 km par jour. 

La vie de l’orang-outan se passe tout entière dans la canopée, seuls les mâles descendant parfois au sol. Il se nourrit le jour, surtout de fruits, et dort la nuit sur une plate-forme de branches entrelacées. La femelle met bas dans un nid au sommet des arbres et le minuscule nouveau-né reste accroché à elle pendant qu’elle se déplace. Le couple reste uni jusqu’à ce que sa progéniture ait neuf ans.

L’orang-outan est solitaire quoiqu’il lui arrive de retrouver des congénères au pied d’un arbre fruitier et que les adolescentes se promènent parfois en bande pendant deux ou trois jours. Les mâles annoncent leur présence par des appels prolongés.

Dernier grand singe d’Asie, les populations d’orangs-outans sont réparties sur deux îles d’Asie du Sud-est : l’île de Bornéo et celle de Sumatra.

La maturité sexuelle intervient très tard. Elle est estimée aux alentours de 15 ans. Cela est notamment dû à la longue phase d’apprentissage des jeunes qui vont rester environ 9 ans avec leur mère.

Les orangs-outans ont une alimentation variée. Ils préfèrent les fruits mais mangent aussi les autres parties des plantes ainsi que du miel, des œufs et de petits animaux comme des lézards, des termites ou de petits oiseaux. A noter que l’orang-outan prépare sa nourriture avec les mains et les dents : il arrache les plantes et épluche les fruits pour en dégager la chair.

Ces grands singes originaires des forets primaires d’Asie du sud-est sont de véritables danseurs des cimes. C’est avec une élégance incomparable qu’ils se déplacent d’arbre en arbre à l’aide de leurs longs bras musclés. Ce système de déplacement commun aux gibbons entre autres s’appelle le déplacement par brachiation.

Comme les autres grands singes, l’orang-outan utilise des outils. C’est même l’un des plus doué à ce jeu-là. Par exemple chaque nuit à l’aide de branches et de feuillages, il se constitue un lit pour dormir sereinement dans la cime des arbres. Si la pluie survient, pas de soucis il fera en sorte de trouver une grosse feuille pour s’en protéger. Ou encore utiliser des brindilles pour retirer les pépins d’un fruit ou pour extraire de la nourriture dans un endroit où ses doigts ne passeraient pas.

Les orangs outans ont une culture, des codes, des mœurs qu’il faut apprendre et enseigner de génération en génération. Apprendre à connaitre la jungle, ses arbres, ses fruits, les branches auxquelles s’accrocher, celles ou faire son nid ou encore les dangers demande beaucoup de temps. Les jeunes restent avec leur mère jusqu’à ce que celles-ci s’en désintéresse pour élever un nouveau petit. Cette séparation peut avoir lieu entre 6 et 9 ans.

Seuls les jeunes orangs-outans ont des prédateurs : le python réticulé.

L’orang outan est un animal dont les populations sauvages sont plus fragiles que jamais. La culture intensive d’huile de palme décime les forêts dont ils sont dépendants pour vivre. Arrachés à leur milieu ils meurent de faim ou de braconnage. La fragmentation des forêts par les routes empêche les arbres de se toucher et barrent la route à ces animaux dont la densité des canopées est le seul moyen de déplacement sécurisé.

Tous les grands singes sont des créatures extrêmement intelligentes, mais la question de savoir quel grand singe non humain est le plus intelligent est souvent posée.

Parmi les grands singes, le gorille, le bonobo et l’orang-outan mènent une vie relativement paisible par rapport aux êtres humains et aux chimpanzés, et il est certainement possible que les niveaux de conflit attendus dans la vie quotidienne créent des esprits qui mettent en valeur des dons différents.

Le chimpanzé est un chasseur organisé, il utilise régulièrement des armes comme des massues et des pierres, et il est généralement une espèce plus active et occupée que l’orang-outan, détendu et lent.

Cette étincelle extérieure conduit beaucoup de gens à penser que le chimpanzé est le plus brillant des grands singes, et dans les expériences scientifiques qui impliquent des récompenses alimentaires, les chimpanzés excellent, mais cela peut être dû au fait que leur mode de vie naturel implique une compétition acharnée pour la nourriture.

Une étude récente et approfondie sur les orangs-outans, réalisée en 2011, a permis de mieux comprendre l’intelligence de ces animaux. Dans un centre de recherche en Indonésie, des scientifiques de l’université de Manchester ont passé une année entière à observer, documenter et filmer des orangs-outans en train de construire des nids. L’étude a conclu que les orangs-outans possèdent une connaissance complexe de la conception mécanique et des propriétés des matériaux. Ils choisissent des types de branches spécifiques pour construire la base du nid, des branches plus petites et plus flexibles pour les côtés, et peuvent même construire de multiples structures supplémentaires telles que des couvertures, des oreillers et des toits. Leurs compétences en matière de construction de nids sont plus complexes que celles des autres grands singes non humains, et les techniques sont soigneusement enseignées de la mère aux jeunes.

La création d’oreillers à partir de pousses souples et de couvertures à partir de grandes feuilles est propre aux orangs-outans et l’attention portée aux détails est stupéfiante.

Les orangs-outans sont connus depuis longtemps pour utiliser n’importe quel objet disponible, principalement des feuilles de palmier, comme parapluie pendant les averses, mais leur style spécifique de construction de nids implique une série complexe d’étapes, y compris la collecte des matériaux adéquats, qui semble représenter une intelligence vraiment avancée.

Découvrez d’autres animaux d’Asie et d’Europe : panda roux, ours brun, panthère de l’Amour, panthère des neiges, tigre de Sibérie, orang-outan, aigle royal, caracal, binturong, tigre blanc, siamang, gypaète barbu, phalanger volant, loutre cendrée, faucon pèlerin, aigle des steppes.

Et plein d’autres animaux

Notre parc zoologique accueille une des plus grandes diversités d’espèces animales en France, provenant des 5 continents.