Binturong

Zoo d'Amneville - Animaux - Binturong

Arctictis binturong

Ordre : Carnivora

Famille : Viverriae

Genre : Arctitis

Poids

9 - 20 kg

Taille

60 - 90 cm

Régime

Omnivore

Milieu

Canopée des forêts denses

Gestation

90 jours

Longévité

15 ans

statut vu

Chat ours

Il n’a aucune parenté avec ces deux espèces. Ce nom lui vient de sa démarche: il pose la plante des pattes sur le sol comme un ours. Quant à sa tête, elle rappelle celle d’un félin. Cet animal est encore très méconnu car il est d’une extrême discrétion. Nous savons cependant que celui-ci est un grand consommateur de fruits et qu’il joue un rôle essentiel dans la dissémination des graines à travers la jungle.  

Qu'est-ce qu'un binturong ?

Le binturong est un animal très discret qui évolue dans les canopées des forêts tropicales d’Asie du Sud-Est. Pouvant peser 20 kilogrammes pour presque 1 mètre, il est le plus grand représentant de la famille des Viverridae, famille dans laquelle sont classées par exemple les civettes et les genettes. Le binturong est aussi appelé “chat-ours”, car sa tête ressemble à celle d’un chat et il a la même démarche plantigrade qu’un ours. De plus, il est l’un des deux seuls représentants de l’ordre des Carnivores (avec le kinkajou) à avoir une queue préhensile. Il l’utilise donc comme un cinquième membre pour grimper avec sûreté dans les arbres. Même s’il fait partie de l’ordre des carnivores, le binturong est omnivore avec une préférence pour les fruits qui représentent 80% de son alimentation. Il ajoute à cela des insectes, des oiseaux, des petits mammifères ou encore des charognes… Possédant un système digestif de carnivore, il n’a pas la capacité de digérer les graines qu’il ingurgite et ces dernières restent intactes dans ses excréments et sont disséminées dans la forêt au rythme de ses déplacements. Il a alors un rôle clé au sein de son écosystème puisqu’il participe à la régénération de la forêt tropicale. L’urine du binturong a quant à elle la surprenante particularité de sentir le pop-corn grillé.

L’aire de répartition du binturong est très étendue, du Bangladesh et du nord-est de l’Inde à l’Asie du sud-est, y compris le Guangxi et le Yunnan en Chine, à la Thaïlande, l’Indonésie, la Malaisie et les Philippines. Ils sont en grande partie confinés à la canopée des forêts tropicales denses et hautes, bien qu’on puisse parfois les trouver dans les forêts secondaires.

Les binturongs sont généralement des animaux solitaires et nocturnes qui passent la majeure partie de leur temps à se déplacer lentement et prudemment à la cime des arbres. Ils sont d’excellents grimpeurs mais en raison de leur grande taille, ils ne sont pas capables de sauter entre les arbres et doivent donc descendre au sol pour se déplacer d’un arbre à l’autre. Ils savent également bien nager et plonger, et passent souvent du temps dans l’eau pour se rafraîchir lorsqu’il fait chaud. Bien qu’ils soient généralement solitaires, les petits groupes de ces animaux ne sont pas rares, généralement composés d’un couple de mâles et de femelles et de leurs petits. Dans un tel groupe, la femelle est l’adulte dominant. Cette espèce est très vocale et peut émettre toute une série de sons, à la fois pour communiquer et pour avertir les espèces qu’elle considère comme une menace. Des gloussements semblent indiquer qu’ils sont heureux et un gémissement aigu signifie qu’ils sont exaspérés.

Les binturongs sont principalement frugivores, mangeant des fruits, y compris ceux du figuier étrangleur. Ils mangent également des oiseaux, des poissons, des œufs, des rongeurs, des invertébrés, des pousses, des feuilles et des charognes, et peuvent donc être considérés comme omnivores.

Il y a peu de recherches disponibles concernant le système d’accouplement du binturong. On a observé que le père d’un couple accouplé reste avec la mère et son petit après la naissance, ce qui suggère un système monogame. Cependant, les mâles ne restent pas toujours pour aider à élever les jeunes. Une saison de reproduction pour cette espèce ne semble pas définie car l’accouplement a lieu tout au long de l’année. La période de gestation est de 90 jours et deux petits naissent habituellement, mais il peut y en avoir jusqu’à six. Les jeunes restent cachés dans la fourrure de leur mère pendant les premiers jours. Ils sont sevrés vers l’âge de 6 à 8 semaines. Les femelles sont sexuellement matures à environ 30 mois et les mâles à environ 28 mois.

Les populations de binturongs ont diminué de plus de 30 % au cours des 30 dernières années. Les principales menaces sont la déforestation et le commerce d’espèces sauvages. Limitée aux zones à forte couverture forestière, cette espèce est menacée par la perte de son habitat. Dans toute son aire de répartition, la dégradation et la conversion de la forêt sont monnaie courante et l’extinction de l’espèce dans une grande partie de l’Inde est principalement attribuée à la déforestation. Malgré son apparence agressive, le binturong devient assez affectueux une fois domestiqué. C’est pourquoi il est capturé et vendu aux Philippines pour le commerce des animaux de compagnie. En Asie continentale, il est également fréquemment capturé pour le commerce de la fourrure et pour l’alimentation, notamment en Chine et au Vietnam, où il est considéré comme un mets délicat.

Le Binturong était relativement commun dans son aire de répartition, mais il est aujourd’hui peu commun ou rare. Aucune estimation de la population n’est disponible. En raison d’une tendance au déclin de la population, cette espèce est actuellement classée par la liste rouge de l’UICN comme vulnérable (VU) et ses effectifs sont en baisse.

Les binturongs sont souvent décrits comme une espèce clé de voûte dans leurs écosystèmes. Cette espèce est le seul animal connu pour disperser les graines de figues étrangleuses. En tant que prédateurs, ils peuvent avoir une influence sur les effectifs de leurs espèces proies.

Découvrez d’autres animaux d’Europe et d’Asie : panda roux, ours brun, panthère de l’Amour, panthère des neiges, tigre de Sibérie, orang-outan, aigle royal, tigre blanc, caracal, siamang, gypaète barbu, phalanger volant, loutre cendrée, wallaby de Bennett.

Localisation

Asie du Sud et du Sud-Est.