Horaires : voir la page « Tarifs et Horaires »

Restrictions sanitaires : Aucune

Phalanger volant

Petaurus breviceps

Ordre : Diprotodontia

Famille : Petauridae

Genre : Petaurus

Phalanger_volant

Poids

110 grammes

Taille

120 mm à 320 mm + queue de 150 - 480 mm

Régime

Omnivore (sève des eucalyptus, pollen, nectar, insectes et leurs larves, arachnides et petits vertébrés).

Milieu

Forêt et savane

Gestation

16 jours + 70 jours dans la poche

Longévité

14 ans

IUCN-scale-black-LC (1)

Marsupial arboricole

Les phalangers volants sont de petits marsupiaux qui mesurent entre 15 et 30 centimètres de longueur. Le pelage plutôt gris du dos présente une bande noire qui s’étend du nez à la queue. Ils possèdent un patagium, qui est une fine membrane de peau qui s’étend du dernier doigt de la patte avant au premier doigt de la patte arrière.

L’air de répartition du phalanger volant s’étend au Nord et à l’Est de l’Australie ainsi que sur des îles tel que la Nouvelle Guinée et l’archipel des Bismarck.

Il vit dans divers types de forêts qu’il fréquente tant que la nourriture y est abondante.

Les phalangers volants vivent en groupe mixte d’une dizaine d’individus au sein d’un territoire délimité olfactivement par le mâle dominant grâce à des glandes odorantes situées sur les pattes et l’anus. D’autres glandes odorantes situées sur le front et la poitrine permettent aux mâles de marquer les autres membres du groupe. Les membres d’un groupe ne se bagarrent jamais, les conflits s’arrêtent généralement à des comportements de menaces. Cependant un individu étranger qui ne possède pas l’odeur du groupe sera violemment attaqué s’il pénètre sur un territoire déjà occupé. Les phalangers volants possèdent de nombreuses vocalises permettant de communiquer entre eux. Par exemple, dès l’apparition d’une menace, ils émettent une vocalise qui ressemble à l’aboiement d’un petit chien.

Pour se déplacer ou fuir un prédateur, ils peuvent planer d’un arbre à l’autre sur une distance de 45 mètres grâce au patagium.

Lorsque dans certaines régions le temps devient trop froid ou les périodes de pénurie alimentaire trop longue, le phalanger peut tomber dans un bref état d’hibernation.

 

Les phalangers volants sont omnivores. Au printemps et en été, ils se nourrissent principalement d’insectes, de mites et de coléoptères, de larves, d’arachnides et de petits invertébrés. En revanche, pendant les mois d’automne et d’hiver, ils se nourrissent de végétaux, tels que la sève et le pollen d’eucalyptus.

Le mâle dominant plus corpulent que les autres mâles est celui qui s’accouple le plus. Après 16 jours de gestation la femelle donne naissance à 1 ou 2 petits. Cette gestation très courte s’explique par le fait que les phalangers volants sont des mammifères marsupiaux. Cela signifie que les petits terminent leur développement pendant 70 jours dans la poche ventrale de la femelle. Ensuite les jeunes restent au nid pendant encore 3-4 mois le temps d’être indépendants. Si certains jeunes s’y attardent trop longtemps, la femelle peut devenir plus agressive envers eux et les pousser à partir. Tant que le précédent petit n’est pas parti, la femelle ne donne pas naissance à de nouveaux bébés.

Même si actuellement il n’est pas menacé, le phalanger volant est victime des captures pour alimenter le marché d’animaux de compagnie en Amérique. De plus, la déforestation pour l’agriculture ainsi que les feux de forêts détruisent son milieu de vie.

Découvrez d’autres animaux d’Asie et d’Europe : panda roux, ours brun, panthère de l’Amour, panthère des neiges, tigre de Sibérie, orang-outan, aigle royal, caracal, binturong, tigre blanc, siamang, loutre cendrée, wallaby de Bennett.

Localisation

Nouvelle-Guinée, archipel de Bismark et Australie.